Auteur :

essono yade

Publié le :

24 septembre 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Réduction d’émissions de CO2 : Le Gabon pourrait gagner plus d’argent

Accueil > Regards>>Réduction d’émissions de CO2 : Le Gabon pourrait gagner plus d’argent

Plus d’un tiers des victimes des catastrophes météorologiques survenues au cours des cinq dernières décennies sont africaines, selon l’Organisation Météorologique Mondiale (OMM). Au regard de ce qui précède, le Gabon a décidé de faire de la lutte contre le changement climatique son cheval de bataille.

Le Gabon devrait recevoir un financement du Fonds norvégien de 136 millions d’euros d’ici 2025.

En effet, surnommé « bon élève » en matière d’environnement et couvert à 80 % de forêt vierge, le Gabon fait partie des acteurs majeurs de la lutte contre le changement climatique. Il a établi une politique basée sur « l’économie verte » qui regroupe deux types d’activités : des activités classiques réalisées avec des procédés moins polluants ou moins consommateurs d’énergie, et les éco-activités, dont la finalité est la protection de l’environnement ou la gestion des ressources naturelles.

Ces activités s’inscrivent dans un objectif de croissance verte : il s’agit de favoriser un développement durable et soutenable sur le long terme. Cette démarche engage la responsabilité sociétale des entreprises.

Dans le deuxième volet de l’économie verte, nombreuses sont les distinctions honorifiques et les apports financiers que le Gabon a reçu à ce jour pour la préservation de sa forêt qui joue un grand rôle dans le taux d’absorption du CO2.

Le prix de la tonne de CO2 absorbé par les forêts a fait l’objet d’une étude au congrès de l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature (UICN), qui s’est tenu du 03 au 11 Septembre à Marseille, en France. « La revalorisation de ce prix, fixé à 5 dollars tonne, devrait ravir le Gabon dont les forêts absorbent 140 millions de tonnes de CO2 chaque année » soit un total de 700 millions de dollars par année.

Au cours de ce sommet pour le climat, le Fonds pour l’Environnement Mondial (FEM) a fait un plaidoyer pour revaloriser le prix de la tonne de CO2 absorbé par les forêts gabonaises. « Sans la forêt du bassin du Congo, nous n’atteindrons jamais 1,5 degrés Celsius », a dit Carlos Manuel Rodriguez, Président du FEM , en faisant référence à l’une des ambitions énoncées dans l’accord de Paris sur le climat.

L’approche de la gestion forestière du Gabon a été récompensée en juin dernier, avec le paiement de près de 9,4 milliards de francs CFA au titre de la réduction d’émissions de CO2 réalisée entre 2016 et 2017, au prix de 5 dollars la tonne. Ce règlement s’effectue dans le cadre de l’accord signé avec l’Initiative pour la Forêt de l’Afrique Centrale (CAFI). Selon elle, les forêts gabonaises absorbent 140 millions de tonnes de CO2 chaque année et en émettent environ 30 millions.

Pour Carlos Manuel Rodriguez, le partenariat entre la CAFI et le Gabon est un terrain d’essai et un modèle possible pour d’autres initiatives. C’est aussi « une excellente occasion de parler de la tarification du carbone », une question épineuse qui sera abordée lors des négociations des Nations unies sur le climat à Glasgow, en Ecosse. L’aboutissement de ce projet serait un bon filon pour le Gabon, notamment dans la perspective de l’après-pétrole.

Par ailleurs, Le gouvernement Gabonais a adopté le 13 Septembre plusieurs projets d’ordonnance parmi lesquels celui relatif au changement climatique. Ils fixent le cadre juridique applicable en la matière et annonce la création d’un fonds destiné au financement des politiques de lutte et d’adaptation aux changements climatiques.

Autant sont les éléments qui concourent à placer le Gabon comme un acteur majeur et qui aura son mot à dire lors de la prochaine conférence pour le climat « COP26 » qui se tiendra du 1er au 12 Novembre à Glasgow.

 

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Facebook changerait de nom la semaine prochaine

22 octobre 2021ActualitéMondeTop news

Le Bénin légalise l’avortement

21 octobre 2021ActualitéAfriqueTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x