Auteur :

essono yade

Publié le :

13 septembre 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Le « Made in Gabon » : Une opportunité pour la diversification de l’Économie

Accueil > Regards>>Le « Made in Gabon » : Une opportunité pour la diversification de l’Économie

Avec une économie essentiellement basée sur la production pétrolière depuis des années déjà, le Gabon est en pleine phase de diversification de son économie. De nombreux projets ont vu le jour au travers du Plan d'Accélération et de la Transformation (PAT), parmi lesquels ceux s’inscrivant dans la promotion, la vulgarisation et la mise en avant des produits locaux afin de favoriser la création de l’emploi, la lutte contre la vie chère et l’augmentation du portefeuille de l’Etat.

Face à la baisse des activités pétrolières au Gabon, fort est de constater que le Gouvernement a décidé d’orienter son modèle économique vers d’autres cieux notamment dans la construction,  l’alimentation, la santé, et bien d’autres. 

C’est ainsi que récemment, six entreprises industrielles gabonaises ont reçu l’agrément au tarif préférentiel généralisé de la Communauté Économique et Monétaire de l’Afrique Centrale (CEMAC). Dans les jours à venir, 70 produits « Made in Gabon » seront libres de circuler sans droits de douane dans les pays de la CEMAC, touchant un marché potentiel de 130 millions d’habitants.

Il s’agit respectivement de SOGAMATEC avec 19 produits ; Pizolub (3) ; SOFAVIN (29) ; Chimie Gabon (7) ; SOFERGA (9) et le Complexe Agro-industriel du Gabon (3). 

« Ces six entreprises sont des pionnières pour exporter au niveau de la CEMAC et plus tard de la Communauté économique des États de l’Afrique centrale (CEEAC). On parle de soixante-dix produits gabonais. Pour nous, c’est un cocorico pour le “made in Gabon».

Outre les matériaux de construction, le Gabon veut inonder le marché de la CEMAC avec des huiles moteur, des boissons, du plastique, et même des biscuits. Toutes les sociétés ont reçu leur agrément des mains du Ministre du Commerce, Hugues Mbadinga Madiya.

« Il s’agit là d’un succès à mettre au crédit de la vision industrielle du président de la République, qui a très tôt cru en la capacité des acteurs industriels gabonais à suivre cette vision noble et salutaire pour notre pays. Que le gouvernement accompagne d’autres entreprises industrielles leader dans notre pays telles que la Sobraga, Olam Palm, Sigali, Sucaf, Smag et bien d’autres à obtenir l’agrément au tarif préférentiel CEEAC/CEMAC », a indiqué Mesmin Sigha, Directeur Général du Groupe Foberd.

Par ailleurs, Le Gabon a inauguré en novembre 2020 la plus grande usine de production de médicaments génériques de la région d’Afrique Centrale, avec pour principal objectif de renforcer sa souveraineté sanitaire. L’Office pharmaceutique national est chargé de distribuer les premiers lots de médicaments « made in Gabon » produits par La Santé Pharmaceutique, une unité industrielle implantée dans la zone économique spéciale de Nkok.

Il s’agit d’antipaludiques, de vermifuges, de paracétamol, de médicaments contre l’anémie, d’antibiotiques. 

Au Gabon comme dans d’autres pays de la sous-région, le temps est à la valorisation des productions locales, car consommer local, c’est aussi encourager l’économie locale. 

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

COMMUNIQUÉ SEEG : perturbations dans la fourniture en eau à Mindoubé 1 & 2

17 septembre 2021ActualitéGabonTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x