Auteur :

Jasmyne Djemila

Publié le :

20 juillet 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Gabon : usage des réseaux sociaux, danger ou pas pour nos ados en vacance ?

Accueil > Regards>>Gabon : usage des réseaux sociaux, danger ou pas pour nos ados en vacance ?

Depuis plusieurs années maintenant, les smartphones et tablettes sont à la portée de tous. Considérés comme les premiers supports des réseaux sociaux, ils ne nous quittent presque jamais.

Les mesures prises dans le cadre de la lutte contre la pandémie de la Covid-19, notamment le confinement, ont eu un impact significatif sur l’usage des réseaux sociaux. Il faut ajouter à cela, la mise en place des cours en ligne. De fait, les ménages gabonais ont dû s’équiper pour la plupart de connexion internet faisant croître ainsi l’usage des réseaux sociaux.

Il est avéré que le besoin pour un jeune d’appartenir à une communauté en dehors de son cercle familial fait partie intégrante de sa construction. Il s’agit généralement d’un groupe d’amis à l’école, mais avec la pandémie et la fermeture des collèges et lycées durant le confinement, les réseaux sociaux ont pris le relais.

Après une année scolaire 2020-2021 influencée par la crise sanitaire, les adolescents font désormais face à des vacances sous restrictions sanitaires. Aujourd’hui, malheureusement, les jeunes ne se contentent plus de regarder la télévision ou d’écouter de la musique, ils consomment de plus en plus de médias sociaux tels que WhatsApp, Facebook, TikTok, Instagram, Snapchat et YouTube. Omniprésent dans le quotidien de la majorité des jeunes, ces derniers les consultent abusivement tout au long de la journée, du réveil à l’heure du couché.

À l’origine, le but premier des réseaux sociaux est de communiquer. De fait, ils sont d’un grand apport. Ils offrent à tous, la possibilité de communiquer, de faire des rencontres, mais aussi de s’instruire notamment d’apprendre d’autres langues avec TikTok par exemple où, plusieurs professeurs ont créé des comptes afin d’aider les apprenants a étudier en s’amusant ou encore YouTube avec ses différents tutoriels dans quasiment tous les domaines.

Cependant, les contenus des réseaux sociaux ne sont pas toujours sains et encore moins régulés. La difficulté étant au niveau de l’identification de la source d’une information, et donc de la véracité et de la fiabilité de cette dernière.

Aussi, force est de constater qu’aujourd’hui les contenus qui attirent le plus de visibilités chez les jeunes sont des contenus à caractère sexuel ou haineux. Avec des réseaux sociaux comme Instagram et Tiktok, la majorité des adolescents tendent à devenir influenceurs, tiktokeurs, mais à quel prix ?

Les adolescents n’hésitent plus à étaler leurs vies sur la toile sans se soucier des personnes malveillantes qui pourraient y avoir accès. D’autres s’adonnent à toute sorte de pratiques afin de pouvoir ressembler à des pseudos modèles.

Sur le plan social, aujourd’hui, certains jeunes internautes trouvent leur satisfaction en interagissant entre eux sur la toile, se satisfaisant ainsi de cette forme d’expérience sociale.

Hélas, en se contentant de cette forme d’expérience sociale, ces derniers passent alors à côté de vraies relations humaines. Ce qui peut avoir pour effet dévastateur, la cyberintimidation ou le cyberharcèlement, il s’agit entre autres d’insultes, d’envoi de photos obscènes ou choquantes, de rumeurs, de tags sur des photos et biens d’autres.

En dernier ressort, nous n’omettons pas que les réseaux sociaux sont cause d’addiction, scientifiquement, on parle de cyberdépendance appelée aussi cyberaddiction qui serait un « trouble psychologique caractérisé par un besoin excessif et obsessionnel d’utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne ».

Les réseaux sociaux ont somme toute des avantages et des inconvénients, pour une meilleure utilisation par les adolescents, l’idéal serait de privatiser les comptes et de se focaliser sur ce qui serait avantageux pour eux.

Jasmyne Djemila

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

COMMUNIQUÉ SEEG : perturbations dans la fourniture en eau à Mindoubé 1 & 2

17 septembre 2021ActualitéGabonTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x