Auteur :

Yannick KASSA

Publié le :

12 novembre 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Réchauffement climatique: Ali Bongo plaide pour une compensation pour l’Afrique

Accueil > Actualité > Monde > Réchauffement climatique: Ali Bongo plaide pour une compensation pour l’Afrique

Le président de la République gabonaise, Ali Bongo Ondimba s’est adressé le vendredi 12 novembre aux chefs d’État et de gouvernements du monde entier, à l’occasion du Forum de Paris sur la Paix. Au cours de son allocution circonstancielle, le Chef de l’État a évoqué bon nombre d’inégalités qui gangrènent les sociétés du monde, dont « l’inégalité due au changement climatique ».

Ali Bongo plaide pour une compensation des pays africains

Le phénomène de l’inégalité dû au changement climatique « pourrait » selon Ali Bongo Ondimba, « malheureusement s’aggraver au cours des prochaines années si » rien n’est fait. Au vu de cette situation, le président gabonais préconise une indemnisation des pays africains, car « l’Afrique est l’un des continents les plus touchés ; or il est celui qui émet le moins de CO2 (…) «Il est» donc «inconcevable que l’Afrique, continent qui polluent peu, soit l’une des principales victimes du réchauffement de notre planète».

Pour le chef de l’État gabonais, «des compensations financières sont donc nécessaires pour soutenir les pays africains à s’adapter à la nouvelle donne climatique et à bâtir un modèle de développement à la fois inclusif et durable, un modèle qui permet à la fois de lutter contre les inégalités sociales et environnementales. Il en va de l’intérêt de l’Afrique et des Africains, comme de l’ensemble de notre planète».

Réduire les inégalités dans le monde, le Gabon comme modèle

Le chef de l’État Ali Bongo Ondimba a également rappelé que «réduire les fractures mondiales est (…) non seulement une priorité, mais également une urgence». Une «priorité parce qu’il n’y a pas de paix durable sans un certain niveau d’égalité tant entre les femmes et les hommes qu’entre les nations. Une urgence aussi parce que ces dernières décennies, les inégalités entre les nations et au sein des nations elles-mêmes n’ont cessé de se creuser, voire d’augmenter». Comme piste de solutions à ces fléaux, le numéro un gabonais a répondu «non pas en donnant des idées, mais en exposant» ce qui se fait au Gabon.

«Pour réduire les inégalités entre les hommes et les femmes, il est à mon sens nécessaire et certainement primordial d’adapter notre droit, c’est-à-dire notre corpus juridique aux évolutions de notre société, dans le respect de nos traditions respectives. Il nous faut également avoir une politique volontariste visant à promouvoir les femmes aux postes de décision et à agir dès le plus jeune âge au niveau de l’éducation. C’est ce que j’ai fait au Gabon, en décrétant en 2015, la décennie de la femme, aujourd’hui renforcé par le programme Gabon Égalité », a indiqué Ali Bongo Ondimba.

Pour ce qui est des inégalités entre les nations, «garantir un meilleur partage de la valeur ajoutée produite est nécessaire» d’après le président gabonais. Pour ce faire, «les matières premières extraites dans les pays du Sud» doivent être «davantage transformées dans le Sud». Pour illustration, le président de la République a pris une nouvelle fois son pays en exemple. En effet, «depuis 2010», le Gabon «n’exporte plus de grume à l’état brute sans qu’elles n’aient subi une première transformation. C’est ainsi que par ce changement de paradigme, des dizaines d’usines et des milliers d’emplois ont pu être créés. En outre, le bois est exploité de manière durable afin de permettre à la forêt de se régénérer», conclut le Chef de l’État.

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Gabon : bientôt une prise en charge optimale des patients des CHU

24 novembre 2021ActualitéGabonTop news

SEEG : Concours d’entrée au Centre des Métiers Jean Violas

22 novembre 2021ActualitéGabonTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x