Auteur :

Yannick KASSA

Publié le :

1 octobre 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Octobre Rose : le cancer du sein, un véritable fléau

Accueil > Actualité > Monde > Octobre Rose : le cancer du sein, un véritable fléau

Comme chaque année à la même date, la campagne annuelle de communication destinée à sensibiliser au dépistage du cancer du sein et à récolter des fonds pour la recherche à débuter ce vendredi 1er octobre 2021, dans le monde.

Octobre Rose, un rendez-vous trentenaire

Instaurée depuis 36 ans maintenant (1985), la campagne de sensibilisation au dépistage du cancer du sein vise à informer, éduquer et édifier l’opinion publique, principalement la gente féminine sur les risques de ce fléau, mais aussi de recueillir des fonds pour la recherche. Ceci dans le but d’éradiquer ce mal qui ronge en moyenne une femme sur 12 (une femme sur 27 en mourra).

Symbole de cet évènement, le ruban rose rappelle la nécessité pour les jeunes filles et femmes de se faire dépister, car la détection précoce du cancer du sein permet une prise en charge rapide et efficace. En effet, plus vite le cancer du sein est détecté, meilleures sont les chances de survie.

Des chiffres alarmants

La lutte contre le cancer du sein est le cheval de bataille de bon nombre d’organismes dans le monde. Une lutte qui est d’autant plus nécessaire quand on sait que le cancer du sein est devenu le plus courant dans le monde, il dépasse ainsi le cancer du poumon. Selon une étude du Centre international de recherche sur le cancer (CIRC) de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), plus de 2,2 millions de cas de cancer du sein ont été recensés au cours de l’année 2020 dont 685 000 décès. A la fin de cette même année, « 7,8 millions de femmes en vie s’étaient vues diagnostiquer un cancer du sein au cours des cinq années passées ».

Première cause de mortalité par cancer chez les femmes, le cancer du sein survient généralement après 50 ans. Le taux de survie 5 ans après le diagnostic varie de entre 80 % et 90 % selon l’âge et le type de cancer.

Le cancer du sein chez les hommes

Bien que le cancer du sein soit répondu chez les femmes, il n’en demeure pas moins que certains hommes puissent être sujets à cette maladie. En effet, moins de 1 % des cas de cancer du sein touchent des hommes et ceux-ci ont en général plus de 60 ans.

Pour les deux genres, le traitement du cancer du sein suit les mêmes principes que chez la femme.

Les substances qui favorisent le risque de cancer du sein

Certaines substances augmentent le risque de cancer du sein, notamment, « un âge grandissant, l’obésité, l’abus d’alcool, des antécédents familiaux de cancer du sein, une exposition aux radiations, les antécédents gynécologiques (âge de la patiente au début de sa menstruation, à sa première grossesse, etc.), le tabagisme et un traitement hormonal postménopause ».

Octobre Rose au Gabon

Au Gabon, la campagne de sensibilisation du cancer du sein (octobre rose) lancée en 2013 par la Fondation Sylvia Bongo Ondimba (FSBO) a permis à ce jour de sensibiliser plus de 436 617 personnes et dépister 66 980 femmes dans les différents centres dédiés sur l’ensemble du territoire national.

Pour cette édition la FSBO et le ministère gabonais de la Santé mettront à nouveau l’accent sur la sensibilisation et l’édification des femmes. Ceci ayant pour but d’amener ces dernières à se faire dépister, car le dépistage est un pas vers la guérison.

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Facebook changerait de nom la semaine prochaine

22 octobre 2021ActualitéMondeTop news

Le Bénin légalise l’avortement

21 octobre 2021ActualitéAfriqueTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x