Auteur :

Gabon 24

Publié le :

3 mai 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Covid-19 : l’entrée en Europe serait interdite aux personnes non vaccinées

Accueil > Actualité > Monde > Covid-19 : l’entrée en Europe serait interdite aux personnes non vaccinées

Les dirigeants européens réfléchissent à la mise en place d’un passeport vaccinal. Ce certificat qui devrait être effectif à partir du mois de juin permettra aux personnes vaccinées contre la Covid-19 de voyager librement, sans restriction dans la zone euro.

Outils nécessaires dans la lutte contre la Covid-19, selon les dirigeants européens, ce passeport vaccinal devrait faire son entrée dans les pays membres de l’Union européenne à partir du 17 juin, et permettra à ses détenteurs de circuler librement en Europe, expliquait la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, le mercredi 17 mars 2021.

Ce certificat gratuit sera doté d’un QR code à présenter sous une forme digitale ou sur un support papier lors des contrôles dans les pays membres de l’Union européenne. Ce document permettra d’authentifier « qu’une personne a été vaccinée, a guéri récemment du Covid-19 ou a reçu des résultats négatifs à son test ». Aussi, la date de vaccination ainsi que le type de dose reçue seront précisés.

« Même si nous n’allons pas rendre la vaccination obligatoire ou en faire une condition préalable en cas de déplacement, les personnes vaccinées devraient être libres de voyager », a déclaré Kyriakos Mitsotakis, Premier ministre grec.

Selon le ministère de la Santé islandais, « l’objectif est de faciliter la circulation des personnes entre les pays, de sorte que les individus puissent présenter un certificat de vaccination lors des contrôles aux frontières et être ainsi exemptés des mesures de restrictions frontalières conformément aux règles du pays concerné ».

Au regard de cette décision des 27 de la zone euro, il sied de s’interroger sur une possible interdiction de ressortissants étrangers (Afrique, Asie, Amérique latine, etc.) dans l’espace européen. En effet, l’agence européenne du médicament (AEM) a exigé que les vaccins présentés sur le certificat fassent partie de ceux autorisés en Europe. Une contrainte pour les pays émergents, ayant majoritairement reçu des vaccins non homologués par l’AEM (Sinopharm, Copivac, Sputnik V).

Les étudiants et touristes étrangers devront se munir dans les prochains mois de ce document ô combien importants pour entrer sur le vieux continent !

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x