Auteur :

Gabon 24

Publié le :

10 juin 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

L’Union Européenne aux côtés du Gabon dans la lutte contre la Covid-19

Accueil > Actualité > Gabon > L’Union Européenne aux côtés du Gabon dans la lutte contre la Covid-19

Depuis le début de la crise sanitaire, l’Union européenne, par l’entremise du label Team Europe, accompagne le Gabon dans la lutte effrénée contre la pandémie de la Covid-19.

Selon l’Ambassadrice de l’Union Européenne (UE) au Gabon, Rosário Bento País, le philanthropisme dont fait preuve l’Europe à l’égard des populations gabonaises est une initiative de l’Union Européenne en partenariat avec ses pays membres représentés par l’Allemagne, l’Espagne, la France et l’Italie.

Le concept Équipe Europe ou Team Europe a vu le jour le 8 avril 2020. Il est né du constat fait par l’Union Européenne, « qu’il fallait », face à « cette pandémie d’envergure mondiale », « mettre en œuvre une riposte mondiale ».

Conséquemment, « l’Union Européenne a donc recentré son approche autour des valeurs de solidarité en déployant avec ses États membres et ses institutions financières en particulier la Banque Européenne d’Ivestissement (BEI) et la Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement (BERD), des mécanismes d’appui auprès des pays partenaires ».

L’Ambassadrice de l’UE et ses partenaires. ©Team Europe

Au niveau national, l’Union Européenne par le truchement du label Team Europe, a financé « différentes interventions liées à la formation des professionnels de la santé, à l’équipement des centres médicaux, à la coopération scientifique et académique, à l’aide d’urgence déclinée dans les provinces, à la réalisation des campagnes de sensibilisation et au soutien des actions mises en œuvre par les organisations de la société civile ».

D’après Pascal Richter, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne, c’est la stratégie de lutte et de riposte mise en place par les plus hautes autorités de l’État en têtes desquelles le Président de la République Ali Bongo Ondimba qui a incité les états membres de l’UE à s’impliquer activement dans la lutte contre la Covid-19 au Gabon.

C’est de cette implication qu’est né le deuxième laboratoire de test Covid-19 à Lambaréné. De plus, le gouvernement germanique a offert au Gabon un don de 60 000 masques, des uniformes de protection et des équipements au COPIL. 

Aussi, la France, dès le début de la pandémie, a décidé d’octroyer une aide sanitaire Covid d’urgence au Gabon d’une valeur de 3,3 milliards de FCFA.

Une subvention qui contribue grandement à la lutte contre la pandémie au Gabon et qui s’est manifestée par l’équipement en lit de réanimation et soins intensifs dans plusieurs structures sanitaires du pays (40 dans les centres hospitaliers de référence à Libreville, 10 dans deux unités mobiles de réanimation, 10 à l’hôpital de campagne d’Angondjé et 20 en province).

Rosário Bento País, Ambassadrice de l’UE au Gabon. ©Team Europe

En outre, ce ne sont pas moins de 130 respirateurs qui ont été mis à disposition du Parc national de Respirateurs du Gabon faisant ainsi grimper le nombre d’appareils respiratoires disponible dans ce centre à 175.

Par ailleurs, la France a formé 653 personnels de santé dont 49 médecins réanimateurs assistants, 97 infirmiers assistants en formation longue Covid, 428 personnels en formation courte de premiers soins Covid et 79 formations spécialisées (échographie, hémofiltration rénale).

Nonobstant cette munificence de la part de l’Union Européenne, les représentants du vieux continent n’entendent pas lâcher du leste pour autant et prévoient d’encommencer plusieurs projets d’aide au Gabon, parmis lesquels on retient :

— Le financement d’urgence conjoint de l’Union Européenne et l’Espagne à hauteur de 100 000 € pour soutenir le projet riposte au Covid-19 au sein du Centre Hospitalier Universitaire mère et enfant de la fondation Jeanne Ebori.

— Le financement d’urgence conjoint de l’Union Européenne et la France à hauteur de 275 000 € pour soutenir le projet de l’ONG 3S sur la prévention des risques Covid-19.

— Le financement de l’Union Européenne à hauteur de 300 000 € pour soutenir le projet de l’ONG Arc-en-ciel, « les enfants sont l’avenir du Gabon, le Covid-19 ne les rendra pas plus vulnérables ». 

— La formation de deux semaines aux sapeurs-pompiers financés par l’Union Européenne en collaboration avec la France avec la mise à disposition de formateurs d’expertise France. Cette formation s’inscrit dans le cadre de l’initiative européenne du centre d’excellence nucléaire, radiologique, biologique et chimique dont le Gabon bénéficie depuis 2013.

— In fine, le projet « cap sur l’autonomisation des jeunes au Gabon » financé par l’Union Européenne à hauteur de 5,5 M€. Lancé en novembre 2019, il devrait contribuer à atténuer les impacts socio-économiques à moyen terme de la pandémie en donnant accès à une formation professionnelle de qualité à 16 000 jeunes, complétée par des stages en entreprise et des opportunités d’emploi.

Eu égard à ce qui précède, le ministre de la Santé, Dr Guy Patrick Obiang Ndong félicite l’UE « qui accompagne le gouvernement gabonais dans ce défi majeur qui est d’infléchir la courbe évolutive de la pandémie de la Covid-19 ». Car selon lui, « ce n’est qu’ainsi, lorsque tous les différents acteurs » et « partenaires sont mobilisés pour une cause commune, que nous réussirons à vaincre la Covid-19 ».

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x