Auteur :

Gabon 24

Publié le :

1 mai 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Le Gabon se dote d’un numéro vert pour signaler les violences faites aux femmes

Accueil > Actualité > Gabon > Le Gabon se dote d’un numéro vert pour signaler les violences faites aux femmes

La lutte contre les violences faites aux femmes prend un nouveau tournant au Gabon. Le pays vient de se doter d’un numéro vert et d’un site internet pour lutter contre ce phénomène qui gangrène la société gabonaise.

Avec ces deux outils, le Gabon se dote désormais de deux nouvelles armes pour lutter contre les violences faites aux femmes. En effet, un numéro téléphonique gratuit, anonyme et confidentiel « 1404 » et un site internet « gabon-egalite.com » ont été créés afin de lutter au mieux contre ce fléau.

Le numéro gratuit et anonyme 1404 est destiné à l’écoute et à l’accompagnement multiforme des victimes de Violences Basées sur le Genre (VBG), tandis que le site internet participera à la sensibilisation des populations sur l’égalité entre les femmes et les hommes.

Ce numéro vert gratuit est effectif depuis le 30 avril 2021, au bénéfice des femmes et filles violentées aux fins d’être secourues, conseillées et protégées.

Cette initiative des plus hautes autorités de l’État, en tête desquelles le Président de la République, SEM Ali Bongo Ondimba, fait partie de l’une des trente-trois mesures préconisées par la Stratégie Gabon Égalité, en cours de mise en œuvre.

La mise en service de ce numéro vert et la création de ce site internet font suite aux nombreuses décisions prises par le Chef de l’État. Parmi lesquelles on note : des sanctions plus sévères à l’encontre des individus coupables de spoliation, de violences basées sur le genre, de violences conjugales, l’obligation de prise en charge sans délai par l’État des victimes de violences sur tous les plans, la gratuité du certificat médical en cas de violences subies par une femme, le renforcement des campagnes de prévention et de sensibilisation en milieu scolaire et professionnel.

À cela s’ajoute la création d’un observatoire du droit des femmes et d’un centre d’accueil pour les femmes victimes de violences.

L’application de ces mesures permettra selon le chef de l’État de « changer réellement, concrètement, positivement et fortement les choses ».

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Football : Claude Makélélé nommé ambassadeur de la RD Congo

13 mai 2021AfriqueMondeTop news

Le Gabon rejoindrait le Commonwealth dès le mois de juin

12 mai 2021GabonMondeTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x