Auteur :

Yannick KASSA

Publié le :

16 septembre 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Gabon : l’ex-premier ministre Casimir Oyé Mba est décédé

Accueil > Actualité > Gabon > Gabon : l’ex-premier ministre Casimir Oyé Mba est décédé

L’ancien premier ministre et Gouverneur de la Banque des États de l'Afrique Centrale (BEAC) Casimir Oyé Mba est décédé ce jeudi 16 septembre à l’hôpital Saint-Joseph de Paris.

Après un bref séjour à la Polyclinique Chambrier, l’homme politique de 79 ans a été évacué vers la France. Il succombera quelques heures plus tard alors qu’il était interné à l’hôpital Saint-Joseph de Paris.

Le décès de l’ancien gouverneur de la BEAC n’a pas laissé de marbre la classe politique gabonaise en tête desquelles le Président de la République Ali Bongo Ondimba qui a tenu à saluer la mémoire d’un « homme d’État » qui « aura consacré sa vie à la chose publique ».

Parcours estudiantin : Casimir Oyé Mba l’intellectuel

Natif de Nzamaligué dans le Komo-Mondah, Casimir Oyé Mba poursuit ses études supérieures en France où il obtient succinctement en 1965 et 1966, une licence de droit et de sciences politiques à l’Université de Rennes et un DESS de droit à la faculté de Paris. En 1969, il obtient un doctorat la faculté de droit de l’université de Paris. Dans la foulée il entame une formation diplômante en finances au Centre d’études financières, économiques et bancaires (CEFEB) de la Caisse centrale de coopération économique.

De stagiaire à Gouverneur de la BEAC

Après ses études, il passe l’ensemble de sa carrière professionnelle au sein de la BEAC où il connut une ascension fulgurante. De simple stagiaire, Casimir Oyé Mba, devient gouverneur de la principale institution monétaire de la Communauté économique et monétaire de l’Afrique centrale (CEMAC). Il occupe le poste durant douze longues années, entre 1978 à 1990.

Par ailleurs, entre 1969 et 1976, il occupe le poste de gouverneur suppléant du Fonds Monétaire International (FMI) pour le Gabon.

L’ascension politique

Après avoir occupé la tête de la BEAC où il a notamment présidé l’Association des banques centrales africaines de 1986 à 1988, il est propulsé à la tête du gouvernement gabonais par le Président de la République Omar Bongo Ondimba le 3 mai 1990. Il restera le Premier ministre du pays jusqu’au 2 novembre 1994.

Parallèlement à son poste de Premier ministre, Casimir Oyé Mba est élu député du département de Komo-Mondah dans la province de l’Estuaire le 21 octobre 1990 sous l’égide du parti démocratique gabonais (PDG) dont il est membre depuis 1973.

De chef du gouvernement, il devient ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, de 1994 à 1999.

En janvier 1999, il est nommé ministre de la Planification et de l’Élaboration des programmes par le Premier ministre de l’époque, Jean-François Ntoutoume Emane, puis il occupe le portefeuille des Mines, du Pétrole et de l’Énergie.

Après avoir démissionné du gouvernement, il se présente successivement aux élections présidentielles de 2009 et 2016.

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Facebook changerait de nom la semaine prochaine

22 octobre 2021ActualitéMondeTop news

Le Bénin légalise l’avortement

21 octobre 2021ActualitéAfriqueTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x