Auteur :

Yannick KASSA

Publié le :

6 août 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

Gabon : les populations d’Akournam 1 bénéficient désormais de l’eau courante

Accueil > Actualité > Gabon > Gabon : les populations d’Akournam 1 bénéficient désormais de l’eau courante

La Société d’Eau et d’Énergie du Gabon (SEEG) a procédé vendredi 6 août, à la livraison du chantier de construction du surpresseur sectoriel d’Akournam 1, en présence du maire de la Commune d’Owendo, Jeanne MBAGOU.

Comme un symbole, c’est l’édile de la Commune d’Owendo qui a procédé à la mise en service officielle du surpresseur sectoriel d’Akournam 1. Un projet né de la détermination des plus hautes autorités de l’État en tête desquelles le président de la République gabonaise Ali Bongo Ondimba qui entend améliorer la desserte en eau potable dans le grand Libreville et des localités de l’intérieur du pays.

Le maire d’Owendo au moment de la mise en service officielle du surpresseur. ©Gabon24

Financé à hauteur de 187 000 000 FCFA par la SEEG, ce nouvel ouvrage permet à ce jour de desservir correctement en eau potable plus de 3 000 habitants de la zone d’Akournam 1 (Hôtel de Ville, Derrière l’USS, Cité Olgao, École Publique Akournam 1, Camp de Police, Secteur Antenne et Secteur Calendrier).

Le surpresseur sectoriel d’Akournam 1. ©Gabon24

L’initiative de la Société d’Eau et d’Énergie du Gabon, qui sous l’impulsion du président de la République, a tenu à améliorer les conditions de vie des habitants d’Owendo n’a pas manqué de ravir l’édile de la commune qui a aussitôt remercié le maître d’œuvre, le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba qui continue d’œuvrer pour le bien-être de ses concitoyens. « Je tiens d’abord à vous remercier pour l’opportunité qui m’est offerte. Nos sentiments sont des sentiments de satisfaction, vous savez que l’eau est source de vie et aujourd’hui je voudrais profiter de votre antenne pour remercier Son Excellence le Chef de l’État Ali Bongo Ondimba, Mme le Premier Ministre Rose Christiane Ossouka Raponda pour la mise en service de cet ouvrage qui vient répondre à l’amélioration des conditions de vies de nos populations, l’eau étant source de vie », a-t-elle déclaré.

Le Directeur Général de la SEEG en compagnie du maire d’Owendo. ©Gabon24

Aussi, l’élu de la commune a également tenu à « remercier les autorités de la SEEG, Monsieur le Directeur General et toute son équipe pour avoir pensé » à Owendo », tout en rappelant « qu’il y’a plus de 5 voir 10 ans, ces populations ne bénéficiaient pas de l’eau potable. Il fallait se réveiller a 4-5h, attendre l’arrivée de l’eau pendant des semaines voir des mois ». Mais bienheureusement, tout ceci est désormais de l’histoire ancienne.

« Au Nom du Conseil Municipal que j’ai l’honneur de présider, je ne peux que remercier les très hautes autorités de notre pays pour avoir pensé à l’amélioration des conditions de vie de nos populations. Nous sommes vraiment satisfaits », dit-elle.

Les deux personnalités devant la cartographie du secteur. ©Gabon24

Le maire d’Owendo a profité de l’occasion pour signifier que d’autres quartiers de sa commune rencontrent également des problèmes de desserte en eaux et souhaiterait à nouveau l’intervention de la SEEG. « Aujourd’hui ce sont les populations du secteur Akournam 1, mais nous rencontrons ce même problème au niveau de la SNI, la Cite Octra, une partie d’Awoungou aussi et Alenakiri. Nous pensons que ces quartiers ne doivent pas être en marge », conclut-elle.

Le Directeur Général de la Société d’Eaux et d’Énergie du Gabon, Alain Patrick Kouma a indiqué pour sa part que l’amélioration de la desserte en eau potable du secteur d’Akournam 1 « qui a connu des difficultés en eau depuis près de 7-8 ans » s’inscrit « dans le cadre de l’amélioration de la desserte en eau dans le grand Libreville et également dans le plan d’urgence 2020-2025 de la SEEG ».

L’arrivée de l’eau courante. ©Gabon24

« Ces travaux nous ont coutés au niveau de la SEEG, une somme de 187 000 000 et la Mairesse nous a fait l’honneur de présider la mise en service de cet ouvrage sachant que ces travaux réalisés rentrent dans le cadre du plan accélération de la transformation pour répondre aux instructions des plus hautes autorités en tête desquelles le Président de la République Chef de l’État Son Excellence Ali Bongo Ondimba », a déclaré Alain Patrick Kouma.

Face à la requête du maire d’Owendo, qui souhaite que d’autres quartiers de sa commune soient également pris en charge, le Directeur Général de la SEEG a rassuré l’édile de la commune en affirmant que « dans les semaines qui vont suivre, nous allons mettre en service le renforcement de la distribution en eau au niveau du quartier SNI Owendo. Ces travaux qui ont débutés il y’a 4mois, sont actuellement en phase d’essai. Aussi dans le premier trimestre de 2022, nous allons nous attaquer aux quartiers tels qu’Alenakiri », promet le Directeur Général.

Le DG de la SEEG et ses équipes. ©Gabon24

L’amélioration de la desserte en eau dans ce quartier d’Owendo n’a pas manqué de faire réagir les autorités locales notamment le Chef du quartier du premier arrondissement Akournam 1 secteur 1, Nkoghe Obiang Jean-Baptiste. « Il n’y a plus de problème d’eau, l’eau coule en permanence, 24h/24 », témoigne-t-il avant de rappeler la situation dans laquelle ses compatriotes vivaient jadis. « Il fut un temps, nous avions l’eau en permanence ; puis la tension a commencé à baisser. Il fallait désormais se réveiller à 23h pour puiser l’eau ensuite elle repartait 7h du matin ». C’est fort de ce constat affligeant, mais le cœur plein de réjouissance qu’il va « remercier la plus haute autorité du pays le Président Ali Bongo Ondimba qui a contre vents et marées promis de mettre l’eau a Akournam 1 » sans oublier « le Ministre de l’Énergie et des ressources hydrauliques M. Alain Claude Bilie-By-Nze ; la Mairesse de la Commune d’Owendo Mme Jeanne MBAGOU et enfin le Directeur General de la SEEG M. Patrick Kouma ».

Le maire et le DG de la SEEG en présence du chef de quartier. ©Gabon24

Pour rappel, le secteur d’Akournam 1 a longtemps été confronté à « un stress hydrique criard » qui a engendrait « des absences d’eau quasi permanentes », ce qui rendaient difficile le quotidien des habitants de ce quartier, notamment les ménages situés en altitude.

Pour pallier à cette problématique, la SEEG a décidé de la construction d’un suppresseur sectoriel à l’entrée d’Akournam 1 (côté Université des Sciences de la Santé). Un ouvrage qui dessert désormais en eau potable, plus de 3 000 habitants de ce secteur. Cette action s’inscrit dans la nouvelle philosophie de l’entreprise qui entend mettre « Des Gabonais au Service au Gabon ».

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Gabon : bientôt une prise en charge optimale des patients des CHU

24 novembre 2021ActualitéGabonTop news

SEEG : Concours d’entrée au Centre des Métiers Jean Violas

22 novembre 2021ActualitéGabonTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x