Auteur :

Yannick KASSA

Publié le :

11 novembre 2021

Ajoutez à vos favoris :

0 commentaire(s) :

Rejoindre la conversation

Partager :

COP 26 : l’agriculture est responsable de 90% de la déforestation dans le monde

Accueil > Actualité > Monde > COP 26 : l’agriculture est responsable de 90% de la déforestation dans le monde

Les forêts du monde sont enclins à un déboisement sans précédent. S’il est vrai que le réchauffement climatique joue un rôle important dans l’accroissement de ce phénomène, il n’en demeure pas moins que l’agriculture est le premier facteur de défrichement des forêts. En effet, selon la nouvelle prospection mondiale par télédétection de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), près de 90 % de la déforestation dans le monde est causé par l’expansion agricole.

L’augmentation de la productivité agroalimentaire – nécessaire pour répondre aux nouveaux besoins d’une population croissante est un phénomène qui participe grandement à la déforestation. Par « déforestation » on entend ici, « l’affectation de terrains forestiers à d’autres usages », tels que l’agriculture. Cette nouvelle étude montre que, « au niveau mondial, la perte de couvert forestier est attribuable pour plus de moitiés à la conversion de forêts en terres agricoles et que le pâturage est responsable de près de 40 % de la réduction des surfaces forestières ».

« D’après la dernière évaluation des ressources forestières mondiales (FRA) de la FAO, nous avons perdu 420 millions d’hectares de forêts depuis 1990 », a déclaré le Directeur général de la FAO M. Qu Dongyu lors de la vingt-sixième Conférence des Parties (COP26). Il a toutefois souligné « que l’augmentation de la productivité agroalimentaire — nécessaire pour répondre aux nouveaux besoins d’une population croissante — et l’arrêt de la déforestation n’étaient pas des objectifs incompatibles ».
Pour mener à bien une telle entreprise, le Directeur général de la FAO a fait savoir qu’il faut « déterminer quelles sont les zones touchées par la déforestation et la dégradation des forêts et en connaître les causes pour ensuite délimiter les périmètres d’intervention nécessaires », le tout en utilisant « dernières innovations technologiques et une expertise locale sur le terrain ».

Mettre un terme à la déforestation et subvenir aux besoins des populations au travers de l’agriculture ne sont pas selon la FAO « des objectifs qui s’excluent mutuellement ». Pour preuve, « plus de 20 pays en développement ont d’ores et déjà montré qu’il était possible de les concilier ». En effet, d’après les dernières données de l’organisme onusien, l’Amérique du Sud et l’Asie ont tout deux réussi à réduire la déforestation.

Selon l’enquête menée par la FAO, à l’aide de données et d’outils satellitaires qui ont été mis au point en partenariat avec la NASA et Google et en collaboration étroite avec plus de 800 experts nationaux de près de 130 pays, il a été prouvé que « l’agriculture est la principale cause de la déforestation dans toutes les régions du monde, à l’exception de l’Europe, où l’urbanisation et le développement des infrastructures a contribué de manière plus importante à ce phénomène. C’est l’artificialisation agricole qui est la première responsable du recul des zones forestières en Afrique et en Asie, où les pertes forestières sont à plus de 75 % imputables à la conversion à un usage agraire. En Amérique du Sud, près des trois quarts de la déforestation sont attribuables au pâturage du bétail ».

Pour pallier à cette problématique, la FAO, en collaboration avec le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et le Programme des Nations Unies pour l’environnement (PNUE), « aide plus de 60 pays à mettre en œuvre des stratégies de réduction des émissions causées par la déforestation et la dégradation des forêts par l’intermédiaire du Programme REDD des Nations Unies ».
Aussi, composé de 15 organisations internationales, « le Partenariat de collaboration sur les forêts, qui est dirigé par la FAO (…) élabore une initiative conjointe visant à inverser la tendance en matière de déforestation pour accélérer les efforts et en amplifier les effets ».

Chat HQ

Commencez la conversation, pas le feu. La courtoisie est appréciée

Next Post
S’abonner
Notifier de
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments

COUP DE PROJECTEUR

Restez informés de notre actualité

Loading

Récents postes

Gabon : bientôt une prise en charge optimale des patients des CHU

24 novembre 2021ActualitéGabonTop news

SEEG : Concours d’entrée au Centre des Métiers Jean Violas

22 novembre 2021ActualitéGabonTop news

Tags

0
Would love your thoughts, please comment.x
()
x